Archives par mot-clé : daifuku

Pâtisseries japonaises : recettes, infos et techniques en pas à pas

Les pâtisseries japonaises sont encore peu connues dans la cuisine japonaise. Traditionnellement dégustées à l’heure du thé ou pour des occasions symboliques, les friandises japonaises sont
pourtant incontournables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pâtisseries japonaises de Laure Kié, photographies de Patrice Hauser / Edition Mango 

Je vous invite, avec ce livre, à découvrir les différentes spécialités de l’univers sucré de la cuisine japonaise, allant des traditionnels wagashi aux douceurs plus contemporaines, autour du thé matcha ou du sésame.

Les mochis, daifuku, dorayaki ou melon pan n’auront plus de secrets pour vous!

Vous pouvez déjà découvrir ici la recette des daifuku à base de riz gluant et de haricots rouge azuki.

A acheter de préférence chez son petit libraire pour le soutenir. Mais si vous n’avez pas de librairie à proximité, vous pouvez le trouver ici: Pâtisseries japonaises, recettes, infos et techniques en pas à pas.

Découvrez les autres titres de cette nouvelle collection « Le goût du Japon » aux éditions Mango.

 

Daifuku : les mochi à la pâte de haricot azuki

Le daifuku est une pâtisserie traditionnelle japonaise. Il s’agit de riz gluant fourré à la pâte de haricot rouge. Cette recette est très facile à réaliser et vous trouverez la farine de riz gluant et la pâte de haricot rouge, appelé « anko » en japonais dans les épiceries asiatiques ou sur internet. Vous pouvez également faire vous-même le « anko » à partir de haricots rouges « azuki » (en vente dans les magasins bio). A défaut de « anko », vous pouvez réaliser cette recette avec de la crème de marron.

les daifuku mochi au haricot rouge azuki
Daifuku mochi / © Laure Kié

Recette des daifuku mochi

Ingrédients pour 8 daifuku 

Formez des boules de pâte de haricot rouge de la taille d’une balle de golf. Réservez au réfrigérateur.

Dans un bol, mélangez la farine de riz gluant, le sucre et les 15 cl d’eau.

Chauffez de l’eau dans un cuit vapeur. Disposez le bol dans le panier vapeur, couvrez et faites cuire pendant 15 minutes. Mélangez à l’aide d’une spatule en silicone.

Déposez la fécule sur le plan de travail et versez dessus la pâte cuite. Recouvrez de fécule car elle est très collante (n’hésitez pas à en mettre beaucoup). Étalez grossièrement la pâte avec la paume de votre main et découpez-la en 8.

Prenez un morceau de pâte et étalez-la un peu plus dans le creux de votre main. Déposez une boule de pâte de haricot rouge et recouvrez-la de pâte de riz gluant. Fermez le daifuku. Procédez de même pour les 7 autres daifuku.

Pour en savoir plus sur le azuki et découvrir d’autres recettes à base de ce haricot rouge très riche en nutriments, c’est par ici : azuki.

N’hésitez pas à faire un tour sur le site de la maison du mochi qui propose de délicieux Daifuku mochi!

A paraître au mois de mai, un livre complet sur les desserts japonais!!