Archives par mot-clé : shoyu

Salon Idées Japon les 16 et 17 juin à Paris : des découvertes culinaires au programme

Le Salon Idées Japon propose de la vente d’artisanat et des ateliers autour de la culture japonaise . Le prochain salon aura lieu ce vendredi 16 et samedi 17 juin. Au programme, des découvertes culinaires avec des ateliers de cuisine, des dégustations et la projection d’un film autour de la sauce soja : « Shoyu, le secret de la cuisine japonaise ».

decouverte culinaire 300 8photos

Comme chaque année au Salon Idées Japon, en plus de la découverte de l’artisanat japonais auprès des exposants, vous avez la possibilité d’assister à une démonstration de cuisine animée par Mari Fujii, ambassadrice de la cuisine végétarienne des temples, la Shojin Ryori.

La cuisine japonaise est mise en avant par son aspect santé avec la présentation de produits comme le konnyaku (ou racine de konjac) ou le miso.

Vous pourrez également approfondir vos connaissances sur un ingrédients phare de la cuisine japonaise : la sauce soja (shoyu en japonais), avec la projections du film « Shoyu, le secret de la cuisine japonaise »

Les invités que vous pourrez rencontrer au Salon idées Japon :

Mari Fujii, la spécialiste de la cuisine Shojin et auteur de The Enlightened Kitchen : Fresh Vegetable Dishes from the Temples of Japan, enseigne la cuisine végétalienne pratiquée dans les temples du bouddhisme zen en l’adaptant à la cuisine familiale.

Takayoshi Hirai, fabricant de miso bio à Tours (société Bio Sanga). Il répondra à vos questions sur le miso et le koji (ferment).  Pour en savoir plus sur le miso : miso, la pâte de soja fermenté.

Keiko Fujimoto, productrice de konjac à Okayama, présente ce tubercule riche en fibres et très faiblement calorique et une sélection de mets savoureux et faciles à préparer.

Félicie Toczé, auteur de 2 livres, Japonismes : Recettes végétales d’inspiration japonaise, et La cuisine santé des 5 saisons : Se nourrir selon le cycle des 5 éléments, relatera son expérience culinaire sur les aliments fermentés de style japonais.

Déroulement des ateliers de cuisine :

・Apprécier la variété des saveurs de plusieurs types de sauce de soja avec du tofu.
・Découverte et dégustation d’aliments et boisson fermentés : shio-koji (sel et koji), shoyu-koji (sauce de soja et koji), miso au pois chiches, amazake (boisson naturellement sucrée grâce à la fermentation du riz par le koji)…
・Démonstration par Mari Fujii de plus de 10 recettes préparées avec des légumes d’été avec du tofu et une variété d’assaisonnements fermentés (sauce de soja, miso, vinaigre, shio-koji…).
・Repas shojin accompagné de saké et de vin. Conversation et questions/réponses.
・Projection du film « Shoyu, le secret de la cuisine japonaise » (Shohei Shibata, 2014)
・Discussion, échanges

site activite marisan 3 livresite activite marisan2livresite activite marisan1

Dîner-rencontre et film : vendredi 16 et samedi 17 juin de 19h30 à 22h30.
Déjeuner-rencontre et film : dimanche 18 juin de 11h à 14h.
Sur le thème des « aliments fermentés » : comparaison des goûts variés et des différents types de sauce de soja, dégustations de mets à base du ferment koji, démonstrations de plats à base d’assaisonnements fermentés par Mari Fujii, spécialiste de la cuisine végétarienne de style shojin. Repas suivi de la projection du film et discussion avec des spécialistes culinaires.
*Mari Fujii proposera de nombreuses recettes, avec des légumes d’été accompagnés de variété de sauces, qui s’accordent parfaitement avec le pain et le vin. Ces idées sont facilement réalisables et idéales pour les repas des vacances d’été.

site activite film2site activite shoyu
Ce documentaire (50 mn), deuxième volet du film Dashi, le secret des saveurs du Japon de décembre dernier, réalisé par Shohei Shibata en 2014, se déroule dans un brasserie spécialisé dans la fabrication de sauce de soja (shoyu) au cœur de l’ancienne capitale impériale, Kyoto. Il met en avant le processus délicat et essentiel de la fermentation par la bactérie « Aspergillus oryzae » permettant la transformation des graines de soja en shoyu, du riz en saké et de l’orge en miso.
Participation : 45 € (incluant dégustations, démonstration, repas, boissons, projection du film…).
Inscription par mail : jipangoactivite@gmail.com

Pour avoir toutes les informations, vous pouvez aller sur le site Jipango.

 

Tataki de bonite, sauce soja et sésame

Le Tataki est une technique japonaise de préparation d’un poisson ou d’une viande. Dans la cuisine japonaise, nous connaissons le sashimi qui est du poisson cru dégusté avec de la sauce soja. Mais dans cette méthode de cuisson, le poisson est juste saisi quelques secondes afin de mieux exprimer son goût. Assaisonnée d’une sauce à base de sauce soja, de vinaigre de riz et de sésame, la bonite est d’une saveur incomparable !

sashimi de bonite en tataki
Tataki de bonite / © Laure Kié

Recette du tataki de bonite, sauce soja et sésame

Ingrédients pour 4 personnes 

– 500 g de filet de bonite (à commander chez votre poissonnier, peut être remplacé par du thon albacore)

– quelques brins de coriandre

– ¼ de daïkon (navet long blanc)

– 1 cuillerée à soupe de gingembre frais râpé

– Huile de tournesol

Pour l’assaisonnement

– 2 cuillerées à soupe de sauce soja

– 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz

– 1 cuillerée à café de graines de sésame

– 2 cuillerées à soupe d’huile de sésame grillé

Préparez le tataki

Dans une poêle antiadhésive bien chaude versez un filet d’huile de tournesol et colorez le filet de bonite pendant 10 secondes de chaque côté (le cœur du poisson doit rester cru). Plongez le poisson dans un saladier d’eau glacée pour arrêter la cuisson. Égouttez le poisson et essuyez-le avec du papier absorbant.

Préparez l’assaisonnement

Pelez le daïkon et coupez-le en fine julienne. Émincez finement la coriandre. Coupez la bonite en tranches de 1 cm d’épaisseur.

Disposez les lamelles de poisson sur un plat de service. Disposez la julienne de daïkon, le gingembre râpé et la coriandre émincée sur le poisson.

Dans un bol, mélangez la sauce soja, le vinaigre de riz et les graines de sésame. Versez-le sur la bonite. Faites chauffer l’huile de sésame dans une petite casserole et dès qu’elle commence à fumer, versez-la également sur la bonite. Ca doit crépiter un peu !

Astuce : si vous ne trouvez pas de bonite, n’hésitez pas à réaliser la recette avec un pavé de saumon ou un filet de bœuf !

En savoir plus sur la sauce soja

Mes recommandations pour acheter : de la sauce soja, du vinaigre de riz, de l’huile de sésame grillé, des graines de sésame.

Découvrir d’autres recettes à base de sauce soja.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Sauce soja : poulet grillé, réduction de shoyu

Un poulet sauce soja ? Oui, mais pas n’importe lequel ! Cette recette vous permettra de déguster cette sauce emblématique de la cuisine japonaise d’une façon inattendue. Le poulet grillé est assaisonné d’une réduction de soja. Résultat, un poulet laqué et moelleux à souhait !

Cuisse de poulet grillé, réduction de sauce soja
Poulet grillé sauce soja / © Laure Kié

Recette du poulet grillé à la réduction de sauce soja

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 2 cuisses de poulet

Pour la réduction de soja

  • 20 cl de sauce soja (shoyu)
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz
  • 3 cuillerées à soupe de sucre semoule

Pour la décoration (facultatif)

Préparez la réduction de soja

Versez le soja et le vinaigre de riz dans une casserole. Ajoutez le sucre. Mélangez et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez réduire de moitié à feu doux. Réservez.

Préparez le poulet sauce soja

Désossez les cuisses de poulet (vous pouvez demander à votre boucher de le faire pour gagner du temps !). Coupez chaque cuisse en 4 morceaux. Dans une poêle, faites griller les morceaux de poulet côté peau pendant 5 minutes. Retournez les morceaux, baissez le feu, couvrez et laissez cuire pendant 3 minutes. Coupez le feu et versez 4 cuillerées à soupe de réduction de soja. Retournez les morceaux de poulet afin de les enrober de sauce.

Finalisez le plat

Pelez le navet, coupez-le en très fine julienne.

Coupez chaque morceau de poulet en lamelles. Servez-les accompagnées de julienne de navet, de graines de sésame et du reste de sauce.

 Astuce : Gardez les os du poulet pour réaliser une soupe miso qui pourra compléter le repas.

En savoir plus sur le shoyu (sauce soja).

Découvrir une autre recette à base de sauce soja

Mes recommandations pour acheter : de la sauce shoyu (soja), du vinaigre de riz, des graines de sésame.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD