Recette ramen : bol de nouilles au canard

Recette ramen : un plat qui associe les fameuses nouilles ramen à un savoureux bouillon de canard pour un repas complet et réconfortant ! Au Japon, chaque région a sa spécialité de nouilles ramen. Le bouillon et la garniture changent ainsi en fonction de la géographie. Je vous propose ici une version personnalisée avec du magret de canard.

recette ramen : Bol de nouilles ramen au bouillon de canard

Recette ramen au canard / © Laure Kié

Recette ramen : bol de nouilles au canard

Ingrédients pour 4 personnes 

Préparez le canard

Dégraissez les magrets (laissez juste une fine couche de gras). Salez-les. Saisissez les magrets dans une poêle sur feu vif 3 minutes de chaque côté (démarrez côté graisse) puis laissez reposer la viande pendant 1 heure.

Préparer le bouillon 

Dans une casserole, disposez les gousses d’ail, le gingembre, le vert des poireaux et le gras du canard. Versez 2 litres d’eau. Portez à ébullition et laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes. Faites refroidir, filtrez.

Préparez la garniture

Coupez le poireau en tronçons. Déposez-les dans une casserole, versez le bouillon filtré. Assaisonnez de mirin, de soja et d’1/2 cuillerée à café de sel. Portez à ébullition et faites cuire les poireaux pendant 10 minutes jusqu’à ce que le poireau soit fondant.

Faites cuire les nouilles dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (2 à 4 minutes). Égouttez-les.

Faites cuire les œufs dans une casserole d’eau bouillante pendant 5 minutes. Égouttez-les et écalez-les et coupez-les en deux.

Coupez le magret de canard en très fines tranches.

Finalisez le plat

Déposez les nouilles dans 4 grands bols. Répartissez la garniture. Versez le bouillon bien chaud. Garnir d’oignon nouveau émincé et de nori. Saupoudrez éventuellement de piment togarashi.

Astuce : vous pouvez varier la garniture et remplacer les poireaux par des épinards, du chou chinois ou encore des haricots verts.

En savoir plus sur les nouilles ramen.

Découvrir une autre recette ramen : hiyashi chuka.

Où acheter des nouilles ramen?

Découvrir le livre Soba! Nouilles japonaises pour d’autres recettes de nouilles ramen.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Ramen : les nouilles de blé d’origine chinoise

Nouilles japonaises au blé : les ramen

Nouilles ramen / © Laure Kié

Les ramen (ラーメン) sont des nouilles de blé originaires de Chine qui ont été introduites au Japon au  début du xxe siècle. Depuis, elles ont eu un tel succès qu’elles sont aujourd’hui considérées comme un plat japonais. Elles sont surtout servies dans des bouillons à base de sauce soja ou de miso. Ces nouilles ont connu un véritable essor avec les nouilles instantanées, prêtes en quelques minutes.

Les variétés des soupes ramen

Ce plat économique et nourrissant est devenu extrêmement populaire après la seconde guerre mondiale. C’est aujourd’hui aussi bien une cuisine de rue avec de nombreuses échoppes qu’un plat qu’on se prépare en quelques secondes à la maison ou au bureau pour un repas sur le pouce, grâce aux « instant ramen » .

Chaque région du Japon a sa spécialité. Comme le Tonkotsu ramen de Hakata (Kyushu) ou le tan-tan men de Chiba (bouillon épicé). Pour être incollable sur les différentes spécialités régionales, le site de la ramenweek a mis en ligne une carte interactive très complète.

Leur utilisation en cuisine japonaise

Ces nouilles sont le plus souvent servi dans un bouillon bien chaud, comme dans cette recette de bol de ramen au canard. Dans ce plat, on dit souvent que c’est le bouillon le plus important et en effet, la réussite de ce plat réside souvent dans le bouillon qui a mijoté pendant des heures… La garniture comprend souvent de la viande (principalement de porc), des pousses de bambou ou de soja, du kamaboko (une sorte de surimi), des oeufs et de la ciboule.

Ces nouilles peuvent également être dégustées froides, surtout en été, accompagnées d’une sauce à base de gingembre et de bouillon dashi. : c’est le hiyashi chuka dont je raffole!

Le Japon a dédié un musée à ce met populaire. Sur leur site, vous trouverez, en anglais, une multitude d’information sur les différentes variétés de ramen.

Les «instant ramen »

Ces nouilles instantannées, apparues dans les années 1970 sont devenues un incontournable de la cuisine rapide, lorsqu’on n’a plus rien dans notre frigo. Mais je vous conseille de vous lancer dans la réalisation de votre propre bouillon ramen, car rien de tel qu’un bon plat fait maison ! Je vous propose ainsi une recette à base de canard.

Là aussi, un musée a été dédié à ce plat devenu culte au Japon.

Acheter des nouilles ramen

Hiyashi chuka : les nouilles ramen froides

Le hiyashi chuka est un plat de nouilles que l’on déguste en été au Japon. Originaire de Chine, cette recette, qui veut dire littéralement « chinois froid », est à base de nouilles ramen accompagnées de la garniture de votre choix. La sauce, relevée au gingembre et légèrement sucrée a un côté rafraîchissant qui est bien appréciable les jours de grosse chaleur!

Nouilles ramen froides hiyashi chuka

Hiyashi Chuka @Laure Kié

Le hiyashi chuka est sans doute un de mes plats préférés, surtout en été. Mais j’ai une grande passion pour les nouilles en général (soba, udon, somen, ramen…). C’est pourquoi, j’en ai fait le sujet d’un livre entier dédié aux nouilles japonaises : Soba! aux éditions Mango.

Recette du hiyashi chuka

Ingrédients pour 4 personnes
– 400 g de nouilles ramen séchées
– 2 tranches de jambon blanc
– 1 tomate
– 1 petit concombre non traité
– 2 oeufs
– 1 cuillerée à soupe de graines de sésame noir
– 1 cuillerée à café d’huile de tournesol
– 1 pincée de sel
Pour la sauce
– 10 cl de bouillon de poule
– 1 cuillerée à café de gingembre frais râpé
– 2 cuillerées à soupe de sauce soja
– 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz
– 2 cuillerées à soupe de sucre semoule
– 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame grillé

Battez les œufs dans un bol. Faites chauffer un filet d’huile dans une poêle antiadhésive puis versez un peu d’œuf battu de façon à réaliser une crêpe fine. Faites cuire 1 minute. Retournez la crêpe et laissez cuire quelques secondes. Retirez la crêpe de la poêle et renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des œufs.

Superposez les crêpes sur une planche, roulez-les et coupez-les en fines lamelles.

Faites cuire les nouilles dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (2 à 3 minutes). Passez-les sous l’eau froide et égouttez-les.

Coupez les tranches de jambon en deux puis en fines lanières. Pelez la tomate, coupez-la en deux puis en très fines tranches. Pelez le concombre, coupez-le en deux, retirez les graines puis taillez-le en julienne.

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce.

Disposez les nouilles sur un grand plat. Recouvrez de jambon, de tomate, de concombre et de lamelles d’œuf.

Juste avant de servir, parsemez de graines de sésame et assaisonnez de sauce.

Astuce : pour les plus pressés, il existe des paquets de nouilles hiyashi chuka vendues directement avec la sauce!

En savoir plus sur les nouilles ramen.

Découvrir une autre recette utilisant les nouilles ramen : Bol de ramen au canard.

Où acheter des nouilles ramen?

Découvrir le livre Soba! Nouilles japonaises pour d’autres recettes de nouilles ramen.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Yakitori de poulet et de poireau

Les yakitori (littéralement « poulet grillé »), sont des petites brochettes de poulet qui se préparent au barbecue (mais également au four) et qui sont une véritable institution au Japon. Ces brochettes très faciles à réaliser font partie de la cuisine populaire japonaise, une cuisine de rue accessible et savoureuse. A déguster sans modération !

brochettes japonaises au poulet yakitori

Yakitori poulet et poireaux / © Laure Kié

Recette des brochettes yakitori au poulet et au poireau

Ingrédients pour 12 brochettes 

Lavez les poireaux et coupez-les en tronçons de 4 cm.

Coupez les cuisses de poulet en cubes.

Sur chaque pique à brochette, enfilez des cubes de poulet et des tronçons de poireau en les   alternant.

Faites chauffer le barbecue. Faites griller les brochettes 2 minutes de chaque côté. Trempez-les alors dans la sauce et faites-les griller à nouveau 6 minutes, en les trempant à nouveau dans la sauce et en les retournant toutes les 2 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Trempez une dernière fois les brochettes dans la sauce et servez-les aussitôt accompagnées de riz bien chaud.

Astuce : Si vous n’avez pas de barbecue, vous pouvez cuire vos brochettes yakitori dans le four. Sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, formez 2 cylindres avec du papier d’aluminium. Déposez les brochettes badigeonnées de sauce à cheval entre ces cylindres afin qu’elles ne touchent pas le fond de la plaque. Passez-les sous le gril du four 5 minutes, en les trempant à nouveau dans la sauce et en les retournant à mi-cuisson.

En savoir plus sur la sauce yakitori.

Découvrir une autre recette utilisant cette sauce.

Où acheter cet ingrédient?

Découvrir le livre Yakitori et teppanyaki pour d’autres recettes de brochettes.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Sauce yakitori pour un barbecue japonais!

sauce yakitori pour marinade et brochette

Sauce yakitori / © Laure Kié

La sauce yakitori est l’assaisonnement indispensable pour réaliser les fameuses brochettes japonaises : les yakitori (signifiant littéralement « poulet grillé »). Cette sauce sucrée salée a la particularité de laquer les brochettes qui deviennent irrésistibles!Découvrir une autre recette utilisant cette sauce.

Les brochettes yakitori

Au Japon, les yakitori sont les plats typiques de la cuisine de rue. On trouve souvent de petites gargotes servant ces brochettes à des clients attablé à un comptoir et les dégustant avec une bière. Cette cuisine populaire est maintenant très répandue en France avec de très nombreux restaurants. Mais vous pouvez très facilement réaliser ces brochettes chez vous car le secret principal réside dans la sauce!

Une sauce sucrée salée à base de soja

La sauce yakitori, composée de sauce soja, de sucre, de vin, d’épices et d’une pointe de vinaigre s’achète toute prête. Elle vous servira pour les traditionnelles brochettes yakitori mais également pour tout type de brochettes : aux légumes, au fromage, au poisson…

Vous pouvez bien sur utiliser cette sauce pour une marinade, des grillages ou tout simplement pour assaisonner un plat.

Où acheter cet ingrédient?

Découvrir le livre Yakitori et teppanyaki pour d’autres recettes de brochettes.

Brochettes japonaises de courgette, shiso et comté

Les brochettes japonaises ne se résument pas seulement à des brochettes de poulet yakitori. On trouve souvent des brochettes de légumes : shiitaké, poireaux… Cette version de brochette fusion mélange des saveurs très japonisantes comme la feuille de shiso ou la sauce yakitori et des saveurs bien de chez nous comme le comté ou la courgette. Un mariage réussi que je vous invite à découvrir!

brochettes yakitori de courgette

Brochettes de courgette au comté / © Laure Kié

Recette des brochettes de courgette, shiso et comté

Ingrédients pour 8 brochettes 

Lavez les courgettes et coupez-les en 16 fines lamelles (de préférence à la mandoline).

Lavez les feuilles de shiso. Coupez-les en deux.

Coupez le comté en 16 rectangles de 3 cm de longueur.

Sur chaque lamelle de courgette, déposez ½ feuille de shiso et un rectangle de comté.

Roulez la courgette en recouvrant la garniture. Renouvelez l’opération pour le reste des ingrédients. Enfilez deux rouleaux de courgette sur chaque pique en bois.

Dans un bol, mélangez la sauce yakitori et l’huile de sésame.

Faites chauffer le barbecue. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez les brochettes de sauce puis faites-les griller 5 minutes, en les retournant à mi-cuisson. Saupoudrez de graines de sésame et servez sans attendre avec le reste de sauce.

 Astuce : Le shiso (ou tito en vietnamien) est un aromate de la famille de la menthe. On l’appelle également perilla. Vous pouvez la remplacer par une autre herbe aromatique : roquette, basilic ou coriandre.

En savoir plus sur la sauce yakitori.

Découvrir une autre recette utilisant cette sauce ainsi qu’une recette de yakitori d’aubergines à la mozzarella.

Découvrir le livre Yakitori et teppanyaki pour d’autres recettes de yakitori.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Livre kawaii : vous allez craquer!!

Ce livre Kawaii : recettes japonaises trop mignonnes chez Mango est sorti en juin.

Je vous invite maintenant à le découvrir dans cette petite animation super kawaii!

Si vous voulez en savoir plus sur le livre, c’est par ici. Il existe également en format coffret.

Si vous désirez l’acheter ou l’offrir et que vous n’avez pas de librairie à proximité, vous pouvez le trouver ici :  Les meilleures recettes Kawai

Pour trouvez des accessoires trop mignons,voici quelques adresses.

Bon été kawaii!!

Tempura soba : nouilles de sarrasin, beignet de crevette

La tempura soba associe deux plats typiques de la cuisine japonaise : les beignets tempura et les nouilles soba au sarrasin. Les nouilles froides et les beignets sont trempés dans la sauce tsuyu faite à base de soja et de mirin. Un vrai festin à déguster avec le daïkon réputé comme un « brûle-graisse »!

nouilles soba au tempura de crevettes

Tempura soba / © Laure Kié

Recette de la tempura soba

Ingrédients pour 4 personnes

– 350 g de nouilles soba séchées
– 12 gambas
– ½ tête de brocoli
– ¼ de daïkon
– 100 g de farine à tempura
– 20 cl d’eau glacée
– 30 cl de sauce tsuyu
– Huile de friture

Décortiquez les gambas en laissant la nageoire caudale (l’extrémité de la queue) puis retirez le boyau noir avec la pointe d’un couteau en incisant le long du dos.
Détachez les bouquets de brocoli. Pelez et râpez le daïkon.
Faites cuire les nouilles dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (4 à 5 minutes). Passez-les sous l’eau froide
et égouttez-les.
Préparez la pâte à beignet : dans un saladier, mélangez la farine de tempura avec l’eau glacée.
Faites chauffer l’huile de friture à 170 °C (trempez l’extrémité des baguettes dans l’huile : elle est à bonne température si des bulles apparaissent autour des baguettes). Trempez les gambas et les bouquets de brocoli au fur et à mesure dans la pâte à beignet puis plongez-les aussitôt dans le bain de friture (procédez en plusieurs fois). Faites frire 5 à 6 minutes jusqu’à légère coloration. Égouttez-les sur du papier absorbant.
Disposez les beignets sur un plat  avec le daïkon râpé.
Versez la sauce tsuyu dans un bol. Dégustez les nouilles
et les beignets en les trempant dans la sauce avec le daïkon râpé.

Astuce : n’hésitez pas à varier les légumes : carotte, courgette, poivron, aubergine…

En savoir plus sur les nouilles soba.

Découvrir d’autres recettes à base de soba : nouilles soba en salade.

Mes recommandations pour acheter : des nouilles soba, de la farine de tempura, et de la sauce tsuyu (vous pouvez légèrement diluer votre sauce dans de l’eau froide).

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Nouilles soba en salade, assaisonnement au sésame

Les nouilles soba se dégustent chaudes, dans un bouillon, ou froides accompagnées d’une sauce ou en salade. Cette recette de salade de soba se réalise très facilement et peut constituer, aux beaux jours, un repas complet plein de fraîcheur!

nouilles japonaises soba en salade

Salade de nouilles soba au sésame / © Laure Kié

Recette de la salade de nouilles soba au sésame

Ingrédients pour 4 personnes

– 350 g de soba séchées
– 200 g de tomates cerise
– 1 poignée de roquette
– 1 cuillerée à soupe de graines de sésame (noir et blond)
Pour l’assaisonnement
– 5 cuillerées à soupe de sauce soja
– 4 cuillerées à soupe de vinaigre de riz
– 5 cuillerées à soupe d’huile de sésame grillé
– 1/2 cuillerée à soupe de pâte de uméboshi (prune saumurée, ou 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz supplémentaire)

Procédez à la cuisson des nouilles

Faites cuire les soba dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (habituellement 4 à 5 minutes). Passez-les sous l’eau froide et égouttez-les.

Finalisez le plat

Coupez les tomates cerise en 4.
Dans un bol, mélangez tous les ingrédients de l’assaisonnement.
Dans un grand saladier, mélangez les nouilles soba avec les tomates cerise, la roquette. Assaisonnez de sauce et parsemez de graines de sésame.

Astuce : vous pouvez remplacer la purée de uméboshi par des prunes uméboshi dont vous enlevez le noyaux pour écraser sa chair. Cette prune saumurée, salée et acide sert de condiments pour accompagner le riz blanc mais est délicieuse dans des sauces.

En savoir plus sur les nouilles soba : consulter la fiche produit.

Découvrir une autre recette utilisant les soba : tempura soba

Mes recommandations pour acheter : des nouilles soba, des graines de sésame, de la sauce soja, du vinaigre de riz, de l’huile de sésame grillé et de pâte de uméboshi.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Recette yakitori : brochette d’aubergine à la mozzarella

Alors, évidemment, vous allez me dire que ça ne fait pas trop yakitori puisqu’il n’y a pas de poulet. En effet, mais ça ne m’étonnerait pas que quelques restaurants de yakitori s’y mettent car les tranches d’aubergines grillées avec la mozzarella fondante, le tout arrosé de sauce yakitori revue au vinaigre balsamique… c’est pas mal du tout!!

Brochettes méditerranéo japonaises : une recette yakitori originale!

Recette yakitori : brochette aubergine & mozzarella / @ Patrice Hauser

Recette yakitori aubergine et mozzarella

Ingrédients pour 12 brochettes

– 2 aubergines
– 1 boule de mozzarella
– 2 tomates
– 1 grosse poignée de roquette
– Shichimi togarashi (facultatif , ou piment d’Espelette)
Pour la sauce au balsamique
– 3 cuillerées à soupe de sauce soja
– 2 cuillerées à soupe de vinaigre balsamique
– 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
– ½ cuillerée à soupe de sirop d’agave ou de miel liquide

Préparez la sauce au balsamique en mélangeant l’ensemble des ingrédients dans un bol.
Lavez les aubergines et coupez-les en 12 fines lamelles (de  préférence à la mandoline). Faites-les cuire à la vapeur 1 minute pour les assouplir.
Lavez les tomates et coupez-les en 12 quartiers.
Lavez la roquette.
Coupez la mozzarella en 12 rondelles.
Sur chaque lamelle d’aubergine, déposez 1 rondelle de mozzarella, 1 quartier de tomate et quelques feuilles de roquette. Roulez l’aubergine en recouvrant la garniture. Enfilez sur une pique
en bois.
Faites chauffer le barbecue. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez les brochettes de sauce au balsamique puis faites-les griller 5 minutes, en les retournant à mi-cuisson. Saupoudrez de shichimi togarashi
et servez sans attendre avec le reste de sauce.

Yakitori, teppanyaki, Mango

Yakitori, teppanyaki, Mango

Cette recette est tirée de mon livre : Yakitori, teppanyaki : brochettes et plancha japonaises, aux éditions Mango.

 

Cuisine franco-japonaise