Archives par mot-clé : izakaya

Apéros japonais : les plats emblématiques des Izakaya

Apéros japonais. Vous connaissez sans doute les Izakaya, ces restaurants où on se retrouve pour boire et partager de petits plats, façon tapas? Si vous en êtes friands, voici un livre fait pour vous!

Izakaya : tapas à la japonaise

les Izakaya sont des lieux incontournables de la culture gastronomique japonaise. Pour une véritable plongée dans le Japon d’aujourd’hui, rien de tel qu’une expérience dans un de ces restaurants! On y picore, telles des tapas, une multitude de petits plats qui nous font découvrir une large palette de ce qu’est la cuisine japonaise, le tout en sirotant un verre de saké ou de bière dans une atmosphère conviviale.

Des plats à partager

Dans ce livre, vous pourrez  découvrir les plats emblématiques des Izakaya comme le agedashi dofu, le tamago yaki, les gyoza, les korrokke,… mais également des plats plus familiaux comme le niku jaga ou le oden, ou enfin, des recettes un peu plus contemporaines comme la pizza japonaise, le steak au beurre de wasabi ou encore le tiramisu au matcha.
Ainsi, cet ouvrage permet donc de découvrir une nouvelle facette de la cuisine japonaise, populaire et conviviale!

A acheter de préférence chez son petit libraire pour le soutenir. Mais si vous n’avez pas de librairie à proximité, vous pouvez le trouver ici : Apéros japonais : Pour des apéros qui changent vraiment !

Mais attention, ce titre est une réédition de Izakaya! de la collection Easy Japon.

Retrouvez tous les titres de la collection « Le goût du Japon » : les bases de la cuisine japonaise, les nouilles japonaises, les pâtisseries japonaises, les sushis et brochettes et le riz japonais.

Edamame : des fèves de soja pour un apéro sain!

Le edamame (qui se prononce édamamé) est un soja encore jeune, donc immature, qui est largement consommé au Japon pour l’apéritif, en accompagnement d’une bière ou d’un saké. C’est un des plat phare des Izakaya, ces bars à tapas à la japonaise.

edamame cuit a l'eau
Edamame comme dans un Izakaya / © Patrice Hauser

Riche en protéines et en nutriments, cette légumineuse très présente au Japon à l’heure de l’apéro commence à arriver en France. Et c’est une bonne nouvelle!

Au Japon, on trouve ces fèves de soja le plus souvent bouillies et salées pour être servies à l’apéritif ou en amuse-bouche.  Je vous livre ici la recette issue de Izakaya : apéros japonais.

Ingrédients pour 4 personnes

– 300 g d’edamame (fèves de soja) avec leur cosse
– 2 cuillerées à café de fleur de selPlongez les fèves de soja avec leur cosse dans une casserole d’eau bouillante et faites-les cuire environ 8 minutes.
Égouttez les fèves de soja, ajoutez la fleur de sel et mélangez. Dégustez à température ambiante en pressant la cosse avec vos doigts pour faire sauter les graines directement dans la bouche (vous pouvez également croquer légèrement la cosse pour l’entrouvrir, ce qui permet d’avoir une saveur plus salée).

Vous trouverez les fèves de soja congelées dans les épiceries asiatiques ou déjà cuites chez Picard.

fèves de soja edamame grilles et salés
Edamame grillé Tanoshi / © Laure Kié

On trouve également ces délicieuses fèves grillées et salées, proposées par Tanoshi, prêtes à être servies pour l’apéritif!

Les edamame peuvent aussi être cuisinés. Dans ce cas là, ils remplacent tout simplement les petits pois ou les fèves. Au Japon, on les trouve dans la composition de salades mais on peut également les intégrer à des soupes, des spaghettis ou des sauces (mixés avec de l’huile d’olive, du citron et de la menthe, par exemple)…

Edamame : soja immature en branche
Edamame frais au marché de Kyoto / © Cyril Castaing

Vous souhaitez cultiver des edamame dans votre jardin? Les graines sont disponibles chez Kokopelli : par ici!

Agedashi de courgette

agedashi_courgette_1Le plat emblématique des Izakaya (pubs japonais) est sans doute le Agedashi dofu, du tofu frit servi dans une sauce à base de soja.

Je vous présente ici une version à la courgette (réalisée pour Newsdigest) pour profiter encore de ces légumes… car l’été n’est pas encore terminé!

Ingrédients pour 4 personnes

– 1 courgette

– ½ oignon nouveau

– ½ cuillerée à soupe de gingembre frais râpé

– 4 cuillerées à soupe de fécule de pomme de terre

– Huile végétale pour la friture

Pour la sauce tsuyu

– 1 morceau de kombu

– 1 shiitaké séché

– 3 cuillerées à soupe de sauce soja

– 3 cuillerées à soupe de mirin

– 10 cl d’eau

Préparez la sauce tsuyu : Déposez tous les ingrédients dans une casserole et faites chauffer sur feu moyen. Dès l’ébullition, arrêtez le feu et laissez refroidir. Filtrez la sauce.

Emincez finement l’oignon nouveau. Coupez la courgette en tronçons de 4 cm de hauteur puis coupez chaque tronçon en deux. Enrobez-les de fécule de pomme de terre.

Faites chauffer l’huile dans un wok puis faites frire les morceaux de courgette jusqu’à ce qu’ils prennent une petite coloration brune. Égouttez-les sur du papier absorbant.

Déposez les morceaux de courgette frits dans un bol de service.

Arrosez de sauce tsuyu et décorez d’oignon nouveau et de gingembre.