Archives par mot-clé : soba

Shabu shabu ou nabe : la fondue japonaise à découvrir!

Shabu shabu, vous connaissez? Ce plat typique de la gastronomie japonaise est encore méconnu en France mais il y a tout pour plaire : convivial, savoureux, sain, esthétique… C’est une fondue où de fines tranches de boeuf (éventuellement de wagyu, le boeuf haut de gamme japonais) et des morceaux de légumes sont cuits dans un bouillon dashi. La viande et les légumes sont ensuite trempés dans des sauces (au sésame ou une sauce ponzu).

shabu shabu, la fondue japonaise au magret de canard
Shabu shabu de canard/ © Laure Kié

« Shabu shabu » est une onomatopée, comme il y en a beaucoup dans la langue japonaise, qui évoque le bruit des lamelles de viandes plongées dans le bouillon.

Il existe de nombreuses variantes de shabu shabu : au poisson blanc, à la viande de porc, au tofu… Je vous propose ici une version bien savoureuse au magret de canard!

Shabu-shabu au magret de canard

Ingrédients pour 8 personnes

La garniture

  • 2kg de magret de canard
  • 1/2 chou chinois (environ 500g)
  • 3 poireaux
  • 2 carottes
  • 1 petit daïkon (radis long blanc)
  • Quelques champignons
  • 500 g de nouilles soba
  • Quelques brins de mitsuba (ou de coriandre ciselé)

Pour le bouillon

  • 3,5l d’eau
  • 2 morceaux d’algue kombu séchée (de 10cm de longueur chacune, en épicerie asiatique ou magasin bio)
  • 2 champignons shiitakés séchés (en épicerie asiatique)
  • 1 bout de gras du canard

Pour la sauce ponzu (Ingrédients pour 50 cl de sauce – A préparer la veille)

  • 25 cl de sauce soja
  • 2 champignons shiitaké séchés
  • 10 cm d d’algue kombu séchée
  • 16 cl de jus de citron jaune et de clémentine
  • 10 cl de mirin (alcool de riz sucré)

Préparer la sauce ponzu : mettre le shiitaké séchée et le kombu dans un bocal, verser le soja et mettre au frigo pendant toute une nuit. Rajouter le reste des ingrédients le lendemain. Cette sauce ponzu peut se conserver environ 1 semaine au réfrigérateur.

Préparer le bouillon dashi : dans une casserole, disposez le kombu, le shiitaké, Versez l’eau. Laissez infuser toute une nuit. Le lendemain, portez à frémissement, laissez tiédir puis filtrez.

Préparer la garniture : coupez les poireaux en tronçons et les carottes en lamelles puis faites-les précuire 5 minutes à la vapeur. Retirer le pied des champignons et coupez-les en 2. Emincez les magrets. Coupez le chou chinois. Disposez la garniture sur des plats de service.

Préparer les soba : cuire les nouilles soba dans un grand volume d’eau pendant environ 5 minutes (ou selon les indications du paquet). Egouttez, rincez.

Déguster : portez à ébullition le bouillon sur un réchaud sur la table. Cuire la garniture et le canard au fur et à mesure dans le bouillon. Tremper dans la sauce et déguster avec un peu de coriandre. Accompagner de soba qu’on réchauffera dans le bouillon.

Astuce : Si vous manquez de temps, vous pouvez préparer le bouillon dashi le jours même en utilisant de la poudre de dashi (en vente dans les épiceries asiatiques) ou en chauffant l’eau avec les shiitakés et le kombu pour accélérer l’infusion.

Où déguster des fondues japonaises à Paris?

La meilleure adresse est incontestablement Takara, un des tout premier restaurant de la capitale : une valeur sûre! Takara, 14 rue Molière, 75001 PARIS.  TEL 01 42 96 08 38

 

Tempura soba : nouilles de sarrasin, beignet de crevette

La tempura soba associe deux plats typiques de la cuisine japonaise : les beignets tempura et les nouilles soba au sarrasin. Les nouilles froides et les beignets sont trempés dans la sauce tsuyu faite à base de soja et de mirin. Un vrai festin à déguster avec le daïkon réputé comme un « brûle-graisse »!

nouilles soba au tempura de crevettes
Tempura soba / © Laure Kié

Recette de la tempura soba

Ingrédients pour 4 personnes

– 350 g de nouilles soba séchées
– 12 gambas
– ½ tête de brocoli
– ¼ de daïkon
– 100 g de farine à tempura
– 20 cl d’eau glacée
– 30 cl de sauce tsuyu
– Huile de friture

Décortiquez les gambas en laissant la nageoire caudale (l’extrémité de la queue) puis retirez le boyau noir avec la pointe d’un couteau en incisant le long du dos.
Détachez les bouquets de brocoli. Pelez et râpez le daïkon.
Faites cuire les nouilles dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (4 à 5 minutes). Passez-les sous l’eau froide
et égouttez-les.
Préparez la pâte à beignet : dans un saladier, mélangez la farine de tempura avec l’eau glacée.
Faites chauffer l’huile de friture à 170 °C (trempez l’extrémité des baguettes dans l’huile : elle est à bonne température si des bulles apparaissent autour des baguettes). Trempez les gambas et les bouquets de brocoli au fur et à mesure dans la pâte à beignet puis plongez-les aussitôt dans le bain de friture (procédez en plusieurs fois). Faites frire 5 à 6 minutes jusqu’à légère coloration. Égouttez-les sur du papier absorbant.
Disposez les beignets sur un plat  avec le daïkon râpé.
Versez la sauce tsuyu dans un bol. Dégustez les nouilles
et les beignets en les trempant dans la sauce avec le daïkon râpé.

Astuce : n’hésitez pas à varier les légumes : carotte, courgette, poivron, aubergine…

En savoir plus sur les nouilles soba.

Découvrir d’autres recettes à base de soba : nouilles soba en salade.

Mes recommandations pour acheter : des nouilles soba, de la farine de tempura, et de la sauce tsuyu (vous pouvez légèrement diluer votre sauce dans de l’eau froide).

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Nouilles soba en salade, assaisonnement au sésame

Les nouilles soba se dégustent chaudes, dans un bouillon, ou froides accompagnées d’une sauce ou en salade. Cette recette de salade de soba se réalise très facilement et peut constituer, aux beaux jours, un repas complet plein de fraîcheur!

nouilles japonaises soba en salade
Salade de nouilles soba au sésame / © Laure Kié

Recette de la salade de nouilles soba au sésame

Ingrédients pour 4 personnes

– 350 g de soba séchées
– 200 g de tomates cerise
– 1 poignée de roquette
– 1 cuillerée à soupe de graines de sésame (noir et blond)
Pour l’assaisonnement
– 5 cuillerées à soupe de sauce soja
– 4 cuillerées à soupe de vinaigre de riz
– 5 cuillerées à soupe d’huile de sésame grillé
– 1/2 cuillerée à soupe de pâte de uméboshi (prune saumurée, ou 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz supplémentaire)

Procédez à la cuisson des nouilles

Faites cuire les soba dans une casserole d’eau bouillante selon les indications du paquet (habituellement 4 à 5 minutes). Passez-les sous l’eau froide et égouttez-les.

Finalisez le plat

Coupez les tomates cerise en 4.
Dans un bol, mélangez tous les ingrédients de l’assaisonnement.
Dans un grand saladier, mélangez les nouilles soba avec les tomates cerise, la roquette. Assaisonnez de sauce et parsemez de graines de sésame.

Astuce : vous pouvez remplacer la purée de uméboshi par des prunes uméboshi dont vous enlevez le noyaux pour écraser sa chair. Cette prune saumurée, salée et acide sert de condiments pour accompagner le riz blanc mais est délicieuse dans des sauces.

En savoir plus sur les nouilles soba : consulter la fiche produit.

Découvrir une autre recette utilisant les soba : tempura soba

Mes recommandations pour acheter : des nouilles soba, des graines de sésame, de la sauce soja, du vinaigre de riz, de l’huile de sésame grillé et de pâte de uméboshi.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD