Archives de catégorie : Poisson

Poke bowl : un bol de riz et de poisson venu d’Hawaii

Le poke bowl est en quelque sorte la version hawaïenne du chirashi sushi japonais! Le principe est simple : on dispose du riz dans un bol et on le recouvre de lamelles de poisson cru et de garniture de son choix, le tout arrosé d’une sauce citronnée.

poke bowl saumon, avocat et ananas
Poke bowl / Patrice Hauser

Recette du poke bowl saumon-avocat-ananas

Ingrédients pour 4 poke bowl
– 350 g (2 verres) de riz thaï semi-complet
– 320 g de filet de saumon extra frais
– 100 g de roquette (ou de cresson)
– 2 tranches d’ananas
– 1 avocat
– ½ grenade
– Quelques brins de ciboulette
– Graines de sésame
– 1 citron vert
– 1 cuillerée à café de sauce soja
– 60 cl (3 verres) d’eau

Pour la sauce au sésame-citron

– 4 cuillerées à soupe de purée de sésame noir (en magasin bio ou épicerie asiatique, peut être remplacée par du tahini ou purée de sésame blanc)
– Jus et zeste de 2 citrons verts
– 1 gousse d’ail râpée
– 1 pincée de piment en poudre (facultatif )
– 2 cuillerées à soupe de sauce soja
– 1 pincée de sel

Retirez la peau et les arêtes du saumon. Coupez-le en lamelles. Disposez-les dans un récipient creux. Arrosez du jus de citron et de  la sauce soja et laissez mariner au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Rincez le riz dans plusieurs eaux jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Égouttez-le et déposez-le dans une casserole avec l’eau. Couvrez, portez à ébullition puis laissez cuire pendant 15 minutes à feu doux. Retirez la casserole du feu et laissez reposer pendant 10 minutes environ à couvert.

Préparez la sauce sésame-citron en mélangeant dans un bol la purée
de sésame avec la moitié du jus de citron. Ajoutez ensuite le reste de jus de citron ainsi que le zeste et l’ail râpé.
Mélangez pour obtenir une crème onctueuse. Assaisonnez de sauce soja, de sel et de piment. Mélangez.

Retirez la peau des tranches d’ananas et coupez-les en dés.
Pelez, dénoyautez et coupez en dés l’avocat. Prélevez les graines de la grenade. Ciselez la ciboulette.

Répartissez le riz dans des bols. Disposez sur le riz les lamelles de saumon égouttées, la roquette, les dés d’ananas et d’avocat, les graines de grenade et une cuillerée à soupe de sauce sésame noir au citron. Décorez de graines de sésame et de ciboulette. Servez avec le reste de sauce.

Le + nutrition : La graine de sésame est un aliment clé
dans la lutte contre le stress car elle aide au bon fonctionnement
du cerveau et du système nerveux grâce à sa richesse en lécithine,
et elle favorise la détente neuromusculaire. De plus, elle est riche
en tryptophane, en acides gras insaturés, en minéraux (calcium,
phosphore, cuivre, magnésium, fer, potassium), en vitamines du
groupe B, en protéines et en antioxydants. Enfin, elle contient
du sésamol, un antioxydant efficace contre les radicaux libres et
les pollutions alimentaires.

Cette recette est extraite de mon livre Zenfood aux éditions Mango,

Zenfood

En savoir plus sur le poke bowl dans cet article : Le poké bowl, vous n’y échapperez pas.

Saké : coques au saké et à la sauce ponzu

Le saké est un alcool issu de la fermentation du riz. Il peut être consommé en boisson ou utilisé en cuisine comme dans cette recette où l’association des coquillages, de la sauce ponzu et du sake donne un résultat savoureux !

fruits de mer au saké japonais
© Laure Kié / Coques au saké

Recette des coques au saké

Ingrédients pour 4 personnes 

Pour la décoration (facultatif)

  • 4 brins de ciboulette

Lavage des coques

L’étape de lavage des coques est cruciale. Versez de l’eau froide dans l’évier. Plongez-y les coques, ajoutez 50 g de gros sel. Mélangez et laissez dégorger pendant 2 heures en brassant les coquillages 5 à 6 fois. Jetez toutes les coques qui sont ouvertes, cassées ou qui flottent à la surface. Récupérez les autres en laissant bien le sable au fond de l’eau.

Cuisson des coques

Râpez le gingembre. Dans une poêle, faites chauffer l’huile végétale. Ajoutez les coques et le gingembre râpé. Versez le sake. Remuez jusqu’à ce que les coques soient ouvertes. Ajoutez la sauce ponzu. Récupérez les coques à l’aide d’une écumoire. Filtrez le jus de cuisson.

Finalisation

Ciselez la ciboulette. Déposez les coques dans un plat de service, arrosez de jus filtré et décorez de ciboulette ciselée.

En savoir plus sur l’alcool de riz japonais.

Acheter de l’alcool de riz de cuisine.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Teriyaki de saumon mariné et poêlé

Le teriyaki de saumon est un grand classique de la cuisine japonaise. Cette sauce toute simple sert de marinade aux poissons, viandes ou légumes. Elle donne un moelleux et une saveur incomparable au poisson. Un plat facile et rapide à réaliser que vous pouvez servir avec un riz blanc pour composer un repas complet.

saumon teriyaki et épinards
Teriyaki de saumon / © Laure Kié

Recette du teriyaki de saumon

Ingrédients pour 4 personnes

Pour 15 cl de sauce

  • 10 cl de sauce soja
  • 8 cl de mirin
  • 2 cuillerées à soupe de sucre semoule

Préparez la sauce teriyaki

Versez tous les ingrédients de la sauce dans une casserole. Portez à ébullition puis baissez

le feu et laissez réduire 10 minutes en remuant de temps en temps.

Faites mariner le poisson

Retirez les arêtes du saumon. Coupez le filet en quatre. Déposez les morceaux de saumon dans un plat creux, et badigeonnez-les de sauce teriyaki.

Faites mariner les pavés de saumon dans cette sauce pendant 20 minutes au réfrigérateur.

Pendant ce temps, lavez les épinards, égouttez-les. Faites tomber les épinards dans une poêle (sans matière grasse). Égouttez-les en pressant légèrement à l’aide d’une spatule. Coupez-les en tronçons de 2 à 3 cm.

Finalisez le plat

Faites chauffer une poêle antiadhésive. Égouttez les pavés de saumon et saisissez-les pendant

4 à 5 minutes côté peau. Retournez-les et poursuivez la cuisson pendant 2 à 3 minutes.

Versez le reste de sauce et veillez à bien enrober chaque morceau de sauce.

Disposez les morceaux de saumon et les épinards dans des assiettes. Saupoudrez de graines de sésame avant de servir.

En savoir plus sur le mirin.

Où acheter du mirin?

Découvrir une autre recette à base de mirin.

logo-kioko-BD

Katsuobushi : galette de pomme de terre et fruits de mer

Le katsuobushi est souvent utilisé au Japon pour garnir les okonomiyaki, ces fameuses galettes à base de chou. Cette recette est une version à base de pomme de terre.

galette katsuobushi
Galette de pomme de terre au katsuobushi / © Laure Kié

Recette des galettes de pomme de terre au katsuobushi

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 450 g de pomme de terre
  • 2 cuillerées à soupe de maïzena
  • 1 œuf
  • 8 brins de coriandre
  • 80 g de crevettes cuites décortiquées
  • 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • poivre du moulin
  • 1 filet d’huile de tournesol pour la cuisson

Pour servir

Préparez les ingrédients

Pelez et râpez les pommes de terre. Battez l’œuf dans un bol. Emincez les crevettes, ciselez la coriandre.

Dans un saladier, mélangez les pommes de terre râpées, la maïzena, l’œuf battu, la coriandre ciselée, les crevettes, l’huile d’olive et le sel. Poivrez. Mélangez.

Faites cuire les galettes

Chauffez un filet d’huile de tournesol dans une poêle antiadhésive. Versez le quart du mélange de pomme de terre dans la poêle en l’étalant comme une crêpe à l’aide d’une spatule. Faites cuire 3 minutes à feu vif, puis retournez la galette et faites cuire 5 minutes à feu moyen. Retournez à nouveau la galette et laissez cuire encore 5 minutes. Retournez la crêpe une dernière fois et poursuivez la cuisson 3 minutes.

Servez la galette avec le katsuobushi et la sauce okonomiyaki.

Astuce : vous pouvez ajouter quelques crevettes au mélange pour compléter cette galette.

En savoir plus sur le katsuobushi : consulter la fiche produit.

Découvrir une autre recette utilisant le katsuobushi : soupe japonaise.

Mes recommandations pour acheter : de la bonite séchée et de la sauce okonomiyaki.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Sauce ponzu : sashimi de daurade, pesto et ponzu

La sauce ponzu, réalisée à base de sauce soja et d’agrumes, se marie particulièrement bien avec les poissons. Dans cette recette de sashimi (poisson cru), la sauce ponzu vient assaisonner, avec un pesto à la japonaise, les filets crus de daurade. Vous obtiendrez ainsi des bouchées très originales à servir à vos invités !

Radis et daurade à la sauce ponzu
© Laure Kié / Daurade, pesto et ponzu

Recette de sashimi de daurade au pesto et ponzu

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 1 gros filet de daurade très frais
  • 1 navet violet
  • 4 cuillerées à soupe de sauce ponzu

Pour le pesto

  • 1 poignée d’herbes (shiso ou coriandre, persil, roquette)
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz
  • 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillerée à soupe de sauce soja

Pour la décoration (facultatif)

  • 4 brins de ciboulette

Réalisez le pesto

Mixez l’ensemble des ingrédients du pesto au robot mixeur jusqu’à obtenir un mélange homogène. Réservez.

Préparez les bouchées

Pelez et coupez le navet en très fines rondelles (idéalement à l’aide d’une mandoline). Coupez les 4 dernières lamelles en julienne (fins bâtonnets). Retirez la peau et les arêtes du filet de daurade. Coupez-le en lamelle. Ciselez la ciboulette.

Finalisez le plat

Dans un plat de service, déposez les rondelles de navets. Recouvrez-les de lamelles de poisson. Sur chaque bouchée, déposez une petite cuillérée à café de pesto, quelques juliennes de navet, un peu de ciboulette et un filet de sauce ponzu. Servez frais.

 Astuce : vous pouvez remplacer la daurade par d’autres variétés de poissons : saumon, maquereau, bar… Pensez à prendre du poisson très frais !

En savoir plus sur la sauce soja-agrume ponzu

Découvrir une autre recette à base de sauce ponzu : les gyoza.

Mes recommandations pour acheter : de la sauce ponzu, du vinaigre de riz, de la sauce soja.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Miso : Truite grillée, marinade au miso

Cette marinade au miso blanc apporte une saveur caractéristique au poisson et permet surtout de lui donner du fondant tout en faisant légèrement caraméliser l’extérieur de la chair. Une recette qui vous fera découvrir d’autres facettes de cette pâte de soja et qui permet de l’utiliser autrement qu’en soupe!

poisson mariné au miso
Truite grillée marinée au miso / © Laure Kié

Recette de la truite grillée, marinade au miso

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 filets de truite
  • 100 g de miso blanc
  • 4 cuillerées à soupe de mirin
  • 2 cuillerées à soupe de saké
  • 1 ½ cuillerée à soupe de sucre semoule
  • 1 filet d’huile d’olive

Pour servir

Retirez les arêtes du poisson. Coupez les filets de truite en 2 ou 3 selon leur grosseur. Essuyez les morceaux de poisson avec un papier absorbant.  Dans un bol, mélangez le miso, le mirin, le saké  et le sucre. Dans un récipient hermétique, badigeonnez les morceaux de poisson de la sauce préparée. Laissez mariner pendant 1 jour au réfrigérateur.

Retirez grossièrement la sauce des morceaux de poisson. Faites-les saisir côté peau dans une poêle huilée pendant 3 minutes. Retournez-les et faites-les cuire de l’autre côté pendant 1 minute environ (selon l’épaisseur du poisson). Servez avec du gingembre gari et de la ciboulette ciselée.

En savoir plus sur la pâte de soja .

Découvrir une autre recette à base de de cet ingrédient.

Mes recommandations pour acheter : du miso blanc, du saké, du mirin, du gingembre vinaigré gari, des graines de sésame.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

 

Tataki de bonite, sauce soja et sésame

Le Tataki est une technique japonaise de préparation d’un poisson ou d’une viande. Dans la cuisine japonaise, nous connaissons le sashimi qui est du poisson cru dégusté avec de la sauce soja. Mais dans cette méthode de cuisson, le poisson est juste saisi quelques secondes afin de mieux exprimer son goût. Assaisonnée d’une sauce à base de sauce soja, de vinaigre de riz et de sésame, la bonite est d’une saveur incomparable !

sashimi de bonite en tataki
Tataki de bonite / © Laure Kié

Recette du tataki de bonite, sauce soja et sésame

Ingrédients pour 4 personnes 

– 500 g de filet de bonite (à commander chez votre poissonnier, peut être remplacé par du thon albacore)

– quelques brins de coriandre

– ¼ de daïkon (navet long blanc)

– 1 cuillerée à soupe de gingembre frais râpé

– Huile de tournesol

Pour l’assaisonnement

– 2 cuillerées à soupe de sauce soja

– 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz

– 1 cuillerée à café de graines de sésame

– 2 cuillerées à soupe d’huile de sésame grillé

Préparez le tataki

Dans une poêle antiadhésive bien chaude versez un filet d’huile de tournesol et colorez le filet de bonite pendant 10 secondes de chaque côté (le cœur du poisson doit rester cru). Plongez le poisson dans un saladier d’eau glacée pour arrêter la cuisson. Égouttez le poisson et essuyez-le avec du papier absorbant.

Préparez l’assaisonnement

Pelez le daïkon et coupez-le en fine julienne. Émincez finement la coriandre. Coupez la bonite en tranches de 1 cm d’épaisseur.

Disposez les lamelles de poisson sur un plat de service. Disposez la julienne de daïkon, le gingembre râpé et la coriandre émincée sur le poisson.

Dans un bol, mélangez la sauce soja, le vinaigre de riz et les graines de sésame. Versez-le sur la bonite. Faites chauffer l’huile de sésame dans une petite casserole et dès qu’elle commence à fumer, versez-la également sur la bonite. Ca doit crépiter un peu !

Astuce : si vous ne trouvez pas de bonite, n’hésitez pas à réaliser la recette avec un pavé de saumon ou un filet de bœuf !

En savoir plus sur la sauce soja

Mes recommandations pour acheter : de la sauce soja, du vinaigre de riz, de l’huile de sésame grillé, des graines de sésame.

Découvrir d’autres recettes à base de sauce soja.

Une recette réalisée pour Kioko.

logo-kioko-BD

Sashimi de daurade au pesto

Voici une recette fusion pour déguster autrement le poisson cru. Ce petit pesto d’herbes au sésame vient parfumer la daurade pour en relever les saveurs. Un délice!

sashimi de poisson au condiment d'herbes
Sashimi de daurade au pesto / © Laure Kié

Recette du sashimi de daurade au pesto d’herbes et de sésame

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 2 filets de daurade très frais
  • ½ cuillerée à soupe de graines de sésame noir

Pour le pesto

  • 1 poignée d’herbes (coriandre, persil, roquette, ciboulette)
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz
  • 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame toasté
  • 1 cuillerée à soupe de sauce soja

Ciselez les herbes et mixez l’ensemble des ingrédients du pesto au robot mixeur jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Retirez la peau et les arêtes du filet de daurade.  Coupez-le en fines tranches.

Dans un plat de service, disposez les lamelles de poisson. Déposez le pesto sur les lamelles de daurade. Saupoudrez de graines de sésame. Servez sans attendre.

Une recette réalisée pour Newsdigest.

 

Wasabi et saumon fumé en verrine

Le wasabi est une racine de la famille du raifort qu’on désigne souvent comme une moutarde japonaise. Il est bien connu pour accompagner les fameux sushi, son goût piquant se mariant particulièrement bien au poisson cru.

J’aime utiliser le wasabi dans une sauce ou pour relever légèrement un plat, comme dans cette verrine au saumon fumé et à l’avocat. Une recette simple et fraîche qui peut être servie en entrée pour un repas de fête!

Wasabi et saumon fumé en verrine / © Laure Kié
Verrine saumon et wasabi

Recette de la verrine au saumon fumé, avocat et wasabi

Ingrédients pour 4 personnes
2 tranches de saumon fumé
2 avocats
250 g de faisselle
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Jus de 1 citron
1 cuillerée à café de wasabi
1 cuillerée à soupe de paillettes d’algues + 1 cuillerée à café pour la décoration
60 g d’œufs de truite (ou de saumon)
4 brins de ciboulette ciselée
Sel, poivre du moulin

Passez au mixeur la chair des avocats avec le wasabi, la moitié du jus de citron, du sel et du poivre.
Dans un bol, fouettez la faisselle égouttée avec l’huile d’olive, le reste du jus de citron, les paillettes d’algues, du sel et du poivre.
Taillez les tranches de saumon fumé en lamelles
Dans chaque verrine, déposez une couche de mélange aux avocats, puis une couche de mélange à la faisselle.
Disposez les lamelles de saumon fumé. Décorez d’œufs de truite, de paillettes d’algues et de ciboulette ciselée.
Servez bien frais.

En France, on ne trouve malheureusement pas de wasabi frais (à part en ligne) mais vous pouvez vous en procurer en tube ou en poudre dans les épiceries asiatiques et même maintenant dans tous les supermarchés.

En savoir plus sur sur cette racine.

Un site de vente en ligne de wasabi (et de yuzu) frais provenant d’Angleterre où vous trouverez des informations sur ce condiment à découvrir!

Une recette réalisée pour Newsdigest.

 

Sushi de sardines

sushi_sardine_6On connait les sardines grillées mais rarement la sardine crue, pourtant sa chair fondante est délicieuse en sushi. C’est un poisson qui mérite toute notre attention : il est riche en oméga 3 et en protéines, il est bon marché. Et, cerise sur le gâteau, il n’est pas menacé, contrairement au thon !

Ingrédients pour 24 sushi

– 300 g (2 verres) de riz

– 40 cl (2 verres) d’eau

– 4 cuillerées à soupe de vinaigre de riz

– 2 cuillerées à soupe de sucre semoule

– ½ cuillerée à café de sel

– 24 filets de sardines extra-fraîches

– 2 cuillerées à café de gingembre frais râpé

– 6 brins de ciboulette ciselés

– Sauce soja pour la dégustation

Préparez le riz vinaigré. Rincez le riz dans plusieurs eaux jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Égouttez-le et mettez-le dans une casserole avec l’eau. Couvrez, portez à ébullition puis laissez cuire 10 minutes à feu très doux. Retirez la casserole du feu et laissez reposer 10 minutes environ à couvert.

Pendant ce temps, faites fondre le sucre et le sel avec le vinaigre dans une casserole sur feu doux (le mélange ne doit pas bouillir).

Déposez le riz cuit encore chaud dans un grand saladier. Ajoutez dessus la préparation vinaigrée et mélangez avec une cuillère à riz délicatement pour ne pas écraser les grains (tout en le refroidissant avec un éventail si possible) : il aura ainsi obtenu un bel aspect brillant. Laissez reposer le riz sous un torchon humide jusqu’au moment de servir pour éviter qu’il ne se dessèche.

Retirez la peau des filets de sardine à la main ou à l’aide du plat du couteau (opposé à la lame). Retirez les arêtes s’il en reste.

Humidifiez vos mains afin d’éviter au riz de coller. Déposez une petite quantité de riz vinaigré dans le creux de votre main. Pressez légèrement le riz en le faisant rouler afin d’obtenir une boulette ovale. Déposez le filet de sardine sur la boulette de riz.

À l’aide de deux doigts, exercez une nouvelle pression sur le poisson afin qu’il adhère à la boulette de riz. Déposez le sushi formé sur le plat de service. Réalisez ainsi le reste des sushi.

Décorez les sushi d’une pointe de gingembre et de ciboulette.  Dégustez les sushi en les trempant dans un filet de sauce soja.

Cette recette est apparue dans le HS n°8 du magazine Dragon.